Adhérences et douleurs pelviennes

 

Accueil Adhérences et douleurs pelviennes

 

Femme avec douleurs pelviennes liées aux adhérences post-opératoires

 

 

Les adhérences peuvent contenir des nerfs eux-mêmes responsables de douleurs supplémentaires lors des activités de la vie quotidienne.

 

11 études regroupant près de 1000 patientes souffrant de douleurs pelviennes ont été analysées et démontrent que des adhérences étaient  retrouvées dans 40% des cas.

 


La relation entre adhérences et douleurs pelviennes n’est pas élucidée mais on sait que des fibres nerveuses, souvent présentes dans le tissu adhérentiel, pourraient être impliquées 1 .

 

Ces douleurs s’expliquent de deux façons : les adhérences gênent la mobilité des différents organes, entrainant des tiraillements et donc des douleurs. De plus, les adhérences peuvent contenir des nerfs eux-mêmes responsables de douleurs supplémentaires lors des activités de la vie quotidienne.

 

 

Information sur les cookies
Ce site internet utilise des cookies pour vous offrir des contenus personnalisés et une navigation optimisée. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies et notre Politique de Cookies.