Adhérences et infertilité

 

Accueil Adhérences et infertilité

 

Femme après traitement de son infertilité liée aux adhérences post-opératoires et son enfant

 

 

Après une opération gynécologique, 60 à 90% des patientes risquent de développer des adhérences.

 

Les adhérences post-opératoires sont la principale cause d’infertilité secondaire chez la femme : après une opération gynécologique, 60 à 90% des patientes risquent de développer des adhérences1 .

 

 

Ces infertilités sont provoquées par la déformation des trompes et de l’utérus qui gêne la migration des gamètes et de l’embryon. L'infertilité causée par les adhérences peut être traitée avec succès dans la majorité des cas1 .

Schéma de l'appareil génital féminin : trompe de Fallope; pavillon tubaire; ovaire; cavité utérine; utérus; col de l'utérus; vagin

Schéma de l'appareil génital féminin

Information sur les cookies
Ce site internet utilise des cookies pour vous offrir des contenus personnalisés et une navigation optimisée. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies et notre Politique de Cookies.