Droits du patient

 

Accueil Droits du patient

 

La Loi du 4 mars 2002 a apporté des évolutions législatives importantes pour le patient en termes d’information médicale.

 

Selon le code de santé publique, (Article L.1111-2), « Toute personne a le droit d'être informée sur son état de santé. Cette information porte sur les différentes investigations, traitements ou actions de prévention qui sont proposés, leur utilité, leur urgence éventuelle, leurs conséquences, les risques fréquents ou graves normalement prévisibles qu'ils comportent ainsi que sur les autres solutions possibles et sur les conséquences prévisibles en cas de refus. Lorsque, postérieurement à l'exécution des investigations, traitements ou actions de prévention, des risques nouveaux sont identifiés, la personne concernée doit en être informée, sauf en cas d'impossibilité de la retrouver Cette information incombe à tout professionnel de santé dans le cadre de ses compétences et dans le respect des règles professionnelles qui lui sont applicables. Seules l'urgence ou l'impossibilité d'informer peuvent l'en dispenser... ».

 


Avant toute opération, il est nécessaire d’informer les patients sur les risques de complications.

 

Vous devez bénéficier d'une intervention chirurgicale, faites part de vos interrogations concernant les adhérences à votre chirurgien avant votre opération. 

Information sur les cookies
Ce site internet utilise des cookies pour vous offrir des contenus personnalisés et une navigation optimisée. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies et notre Politique de Cookies.