Que sont les adhérences post-opératoires ?

 

Accueil Que sont les adhérences post-opératoires ?

 

Schéma d'une adhérence post-opératoire

Schéma d'une adhérence post-opératoire

 

Largement méconnues, les adhérences post-opératoires sont à l’origine de problèmes médicaux importants.

 

Largement méconnues, les adhérences  post-opératoires sont à l’origine de problèmes médicaux importants. Causes majeures d' occlusions intestinales dans les pays occidentaux et d’infertilité secondaire féminine, responsables de 40% des douleurs pelviennes 1 ...  les adhérences post-opératoires représentent la complication la plus fréquente de la chirurgie digestive. Leurs conséquences peuvent même être mortelles.

 

 

Les adhérences post-opératoires peuvent survenir après toute opération chirurgicale , quelle que soit la technique utilisée par le chirurgien.

 

 

Adhérence post-opératoire : connections fibreuses anormales (brides) reliant plusieurs tissus ou organes qui sont normalement séparés adherence-post-opératoire.jpg

Photos d'adhérences post-opératoire

 

Formées dans les trois à cinq jours après l’opération chirurgicale, elles sont dues à un dysfonctionnement du processus de cicatrisation du péritoine .

 

Les adhérences post-opératoires sont des connections fibreuses anormales (brides) reliant plusieurs tissus ou organes qui sont normalement séparés. Formant un obstacle imprévu par la nature, elles peuvent gêner les mouvements des organes intra-abdominaux les uns par rapport aux autres et ainsi entraîner des complications lourdes de conséquence.

 

Tout patient opéré devrait être informé de ce risque potentiel mais aussi du fait qu’une prévention est possible.

 

 

Comment se forment-elles ?

 


 

Lors d’une opération chirurgicale, le péritoine est « traumatisé » et un processus de cicatrisation débute. Dans le cas d’une cicatrisation normale, le corps produit une protéine appelée fibrine . Elle se dépose à la surface  du péritoine et est alors rapidement dissoute par l’action d’une enzyme  : la plasmine . Dans la majorité des cas, ce processus naturel est débordé : la fibrine n’est pas dissoute et se transforme en cordages fibreux que l’on appelle des adhérences post-opératoires.

 

Les adhérences post-opératoires peuvent survenir après toute intervention digestive ou gynécologique, y compris en cœlioscopie .

 

Leur formation a lieu généralement dans les trois à cinq jours suivant l’opération  chirurgicale. L’étendue des adhérences et leur sévérité  peuvent évoluer au cours des semaines et des mois qui suivent et parfois se compliquer.

Retrouvez ici la vidéo « Les adhérences, une complication post-opératoire fréquente »

 

Est-ce fréquent ?

 

Les adhérences post-opératoires sont très fréquentes. Après une opération en chirurgie colorectale, environ 90% des patients risquent de développer des adhérences 2 .

 

Les adhérences post-opératoires représentent l’un des problèmes de santé les plus préoccupants en chirurgie.

 

De nombreux facteurs interagissent dans la formation d’adhérences à la suite d’une intervention chirurgicale, il faut notamment prendre en compte :

-          Le type d'opération

-          Le nombre d'opérations antérieures

-          La technique chirurgicale utilisée

-          La prédisposition de chacun à la formation d'adhérences.

 
 
Information sur les cookies
Ce site internet utilise des cookies pour vous offrir des contenus personnalisés et une navigation optimisée. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies et notre Politique de Cookies.