Quelles sont les interventions à risque ?

 

Accueil Quelles sont les interventions à risque ?

 

Certaines opérations sont plus propices à la formation d'adhérences que d’autres. Il est donc impératif d’aborder la question de la prévention des adhérences avec son chirurgien , en particulier avant les interventions suivantes:

 

 

Cette opération consiste à sectionner les adhérences. Il est nécessaire de réduire le risque de leur éventuelle reformation.

 

 

Intervention chirurgicale consistant à inciser la paroi de l'abdomen pour permettre d'extraire le nouveau-né de l'utérus maternel. La césarienne est pratiquée dans 20% des accouchements.

 

 

C'est l'ablation d'une partie ou de tout le colon au cours d'une intervention chirurgicale.

 

 

C'est l'ablation d'une partie du foie (jusqu’à 80%). Le tissu du foie restant, s'il est sain, possède la capacité de se régénérer, après cette ablation.

 

 

C’est une intervention qui consiste à retirer l'utérus et parfois un ou les deux ovaires. Lors de cette intervention, des adhérences au niveau de l’intestin grêle peuvent se former.

 

 

Voie d'abord chirurgicale consistant en l'ouverture de l'abdomen par une incision qui peut être médiane ou horizontale.

 

 

C’est l’ablation de fibromes utérins (tumeurs bénignes du muscle utérin). Cette intervention favorise la formation d'adhérences à l'endroit de l'incision de l'utérus. Ces adhérences peuvent également se développer au niveau des ovaires et des trompes.

 

 

  • Opération digestive en deux temps

Dans le cadre d’une opération digestive avec un risque élevé de réintervention, l’utilisation d’une barrière anti-adhérentielle est fortement recommandée car elle facilitera la seconde intervention en réduisant l’incidence, l’envergure et la gravité des adhérences post-opératoires au site de mise en place.

 

 

Un segment plus ou moins étendu de l’intestin est ôté. Des adhérences peuvent se développer à la suite de l’intervention, cette zone étant très adhésiogène.

 

 

Il s’agit d’une opération chirurgicale qui consiste à confectionner ou à former un anus artificiel. Des adhérences peuvent se former autour de cette stomie.

 

 

Information sur les cookies
Ce site internet utilise des cookies pour vous offrir des contenus personnalisés et une navigation optimisée. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies et notre Politique de Cookies.